lundi 9 juillet 2018

Le 1er "Pas de Saint-Martin" posé sur la façade d'une église Saint-Martin de La Somme

Ce dimanche 1er Juillet 2018, c'était la fête annuelle de la paroisse de Saint-Martin de l'Hallue (80).
Que faire pour marquer cet évènement qui rassemblait  les paroissiens autour de leur évêque Mgr Olivier Leborgne et de leur curé Jean-Marc Boissard ?

Eglise Saint Martin de Pont-Noyelles,
Inventaire du patrimoine martinien en cette église :
- Tableau du partage du manteau
- Statut de Martin évêque
- Bannière de Saint Martin
- Vitrail du Sacre de Martin comme évêque
A Pont-Noyelles,
un des villages de la paroisse, on se rappelait que des pèlerins de Saint Martin étaient passés, notamment : Hubert en 2011, Patrice en 2016, Tjerk et son âne en 2017.

On se rappelait aussi qu'en 2016 lors de l'inauguration du "Chemin d'Utrecht", 108 km dans la Somme entre Englebelmer (80) et Saint-Martin-aux-Bois (60), des paroissiens locaux avaient accueilli un groupe  de pèlerins martiniens constitué d'amiénois, d'angevins et de hollandais parmi lesquels le président du "Centre Culturel Saint Martin des Pays-Bas".

On avait entendu parlé de la "Borne Saint Martin" qui balise les 500 km de chemins en Touraine-Poitou et du "Pas de Saint Martin" posé sur la façade de nombreuses églises Saint Martin en Europe : Dugo-Selo en Croatie, Szombathely en Hongrie (lieu de naissance de Martin), Candes-Saint-Martin (lieu de décès de Martin) en France.

Et les quelques paroissiens réunis en groupe de préparation de la cérémonie, de se dire : pourquoi pas une fête autour de Saint Martin avec la pose d'une Borne Saint-Martin ou d'un Pas de Saint-Martin ?

Mais quel intervenant pour nous parler de Saint Martin ?
Demandons à Hubert membre du "Centre Culturel Saint Martin de Tours" et animateur de "Anjou Chemins de Saint Martin" une petite association locale, s'il accepterait de venir témoigner de sa passion pour saint Martin et de son expérience des chemins ?

Le père Boissard curé de la paroisse,
Mr Jacky Durier maire de Pont-Noyelles,
Mgr Olivier Leborgne évêque du diocèse d'Amiens,
Mr Marc Leroy diacre attaché à la paroisse
C'est ainsi qu'Hubert, accompagné de son épouse Thérèse, est venu nous parler longuement de l'histoire de Martin et des 4 grands chemins de Saint Martin qui sillonnent l'Europe et que déjà de nombreux pèlerins empruntent.

Après la messe et la bénédiction du "Pas de Saint Martin" par Mgr Olivier Leborgne évêque d'Amiens, tous les participants se sont retrouvés autour du verre de l'amitié et du partage.

Mr Jacky Durier, maire de la commune, était présent et avec lui, il fut envisagé d'aménager la présentation de ce Pas et de le fixer sur la façade de cette église, lors de la prochaine cérémonie commémorant le 100 ème anniversaire de l'armistice de la guerre 14-18, c'est à dire le dimanche 11 Novembre 2018. Beau symbole d'autant que Martin soldat romain, rappelons-le ici, partagea son manteau à Amiens et que Martin est le patron des militaires. Beaucoup ont oublié que le 11 Novembre jour férié du fait de la commémoration de l'armistice de la guerre 14-18, c'est aussi la fête de la saint Martin. 

En outre, Marc Leroy concepteur du tampon Saint-Martin en profite pour remettre à Mr le Maire un exemplaire du tampon qui sera
Mr Jacky Durier maire
reçoit le tampon de Marc Leroy
Ghylain reçoit le tampon
apposé sur le carnet des pèlerins de passage à Pont-Noyelles. L'autre exemplaire a été remis ce même jour à Ghylain responsable de l'église.

Marc, belle initiative que d'avoir pensé à faire faire ce tampon en 2 exemplaires !


La Borne directionnelle D St M


 Le balisage des chemins est matérialisé par des bornes contemporaines similaires à celles qui existaient à l’époque de saint Martin (4ème siècle) le long des voies romaines (bornes milliaires). Leur forme s’inspire de bornes du Doyenné de Saint-Martin, que l’on trouve à Betz-le-Château, Indre-et-Loire. Elles y furent placées en 1565 pour indiquer la limite des parcelles des forêts appartenant au Chapitre de Saint-Martin-de-Tours. Sur l’une d’entre elles, on voit inscrites les lettres D St M, qui correspondent au Doyenné de Saint-Martin


L’emblème européen le Pas de saint Martin :

 Le Pas de saint Martin est une création contemporaine du sculpteur Michel Audiard. « C’est l’empreinte d’un pied nu discrètement frappé du signe du Manteau partagé. Ce Pas nous fait avancer pas à pas dans ceux de saint Martin. Il montre le chemin ». (M. Audiard). L’emblème est posé sur les monuments dédiés à saint Martin ou liés à son histoire, en France et en Europe.


Après un repas partagé dans la salle communale du village, Hubert diaporama à l'appui, nous fait partager sa passion pour Martin soldat, moine et évêque. A l'aide de cartes, il évoque les longs voyages de Martin à travers l'Europe et comment le "Réseau Européen des Centres Culturels Saint Martin" s'est appuyé sur l'histoire de Martin relaté par Sulpice Sévère pour en faire 4 grands chemins culturels dont le "Chemin d'Utrecht" (1100 km) qui relie Tours (basilique saint Martin) à Utrecht (cathédrale Saint Martin) en passant par Marmoutier (abbaye fondée par Martin alors qu'il était évêque de Tours), Chartres, Paris, Amiens.

Après un temps de questions / réponses, après un court temps de témoignages entre l'hôte de la journée et les participants, Marc Leroy animateur de cette journée et le père Boissard curé de la paroisse font une synthèse de cette belle journée.

Un grand merci à ceux qui au cours de cette journée ont participé de près ou de loin à son organisation. 


samedi 7 juillet 2018

Marche inaugurale du Chemin de Ligugé 1ère abbaye d'Occident

Mardi 19 juin 2018 : Candes-Saint-Martin / Abbaye de Seuiilly
Nous sommes 10 au départ de Candes-Sant-Martin tous heureux de se retrouver..
..Josette, Chantal, Marie-Thérèse, Arlette, Robert, Jean Claude, Mimi, Alexis et Hubert qui suivra avec la voiture.
Avant le départ, nous avons prévu de partager le café et les gâteaux et sur le parvis nous faisons deux belles rencontres : 2 femmes polonaises qui ont démarré de Chinon pour rejoindre Tours par le chemin de l’été de la Saint-Martin et Simon qui vient de terminer Szombathely -Tours. Il visite avec son épouse la collégiale de Candes. Quelles belles rencontres pour eux et pour nous. Certainement un petit clin d'oeil de saint Martin !....

Il fait bon marcher. Nous pique-niquons après la vallée de Vaux.
A Lerné, nous y avons rencontré 2 superbes statues de St Martin
 et visité l'église Saint-Martin. 
N’ayant pas de place pour nous au gîte “Pic et pêche” de Lerné, nous marchons jusqu’à l'Abbaye de Seuilly où nous avons été très bien accueillis. Nous y sommes très bien logés. Hubert qui suit avec l'intendance nous prépare généralement l'accueil. Dans un cadre magnifique et reposant nous reprenons des forces pour le lendemain.


Mercredi 20 juin 2018 : Abbaye de Seuilly / Chinon
L'étape d'aujourd'hui n'est pas très longue. C'est heureux car nous disposons de billets d'entrée pour le Musée Rabelais "La Devinière" et pour le château-forteresse de Chinon. Avec cette courte étape nous pourrons faire nos 2 visites dans la sérénité. Merci à la communauté de communes de Chinon qui nous a offert ces billets. Nous sommes arrivés au musée à 9h30 alors que ce dernier n'ouvre qu'à 10h00. En attendant nous nous occupons à l'extraction de tiques; vous savez ces petites bêtes qui se logent à notre insu dans nos endroits les plus intimes !
Mimi a beaucoup d'expérience dans l'extraction de ces petites bêtes ! voir photo ci dessus. La visite au musée était fort intéressante et nous avons passé un bon moment. Le midi nous pique-niquons sous le porche de l'église Saint Martin de la Roche Clermault. Il fait chaud et nous sommes contents d'être à l'abri du soleil sous le porche de l’église en attendant notre ami Hubert parti récupérer la clef à la mairie du village éloigné. Nous sommes hébergés au camping de Chinon dans de magnifiques bungalows en toile. c'est très confortable malgré la présence de quelques moustiques

jeudi 21 juin 2018 : Chinon / Richelieu
Christophe nous rejoint. nous marchons le long de la Vienne; c'est très agréable. Robert a téléphoné à la mairie de Rivière pour que l'église Saint Martin soit ouverte lors de notre passage à 8h30. Cette église est magnifique.
Elle a été restaurée. Elle est très belle. Puis nous prenons la voie verte et nous pique-niquons au plan d'eau de Champigny-sur-Veudre. Nous ne prenons pas le temps de visiter le château et la chapelle ...dommage c'est un peu l'inconvénient pour le marcheur ....il nous faut choisir ....l'étape n'est pas finie....nous continuons sur la voie verte jusqu’à Richelieu où nous sommes accueillis au gymnase du collège du “Puits de la Roche”. Là encore très bel accueil.
Le soir c'est la fête de la musique. Nous irons y faire un tour.


Vendredi 22 juin 2018 : Richelieu / Maulay / Monts-sur-Guesnes
Nous avons du mal à quitter Richelieu. Nous faisons quelques courses alimentaires et nous flânons un peu dans les rues où il y a beaucoup d'artistes qui exposent dans les anciennes boutiques. Visite de l'église ou l'on y trouve un tableau de la Charité de Saint-Martin.


Place centrale il y a le marché ou nous en profitons pour faire du ravitaillement. Il y a beaucoup à voir, mais il nous faut partir car il fait chaud !!!. Nous quittons tout cela et nous allons jusqu’à Maulay où nous pique-niquons à l'ombre de l'église.




Nous trouvons un élu qui nous ouvrira l'église Saint-Martin. Ici Hubert et Jean-Claude nous quittent. Nous partons de Maulay vers 17h car il nous faut arriver à Monts-sur-Guesnes en même temps que le raid qui est parti de Candes le matin même.
Arrivée à Monts sur Guesnes vers 20 h00..très bel accueil ....nous y retrouvons Patrice et Annie. De nouveau, nous logeons dans un gymnase mais cette fois sur nos propres matelas mousse.


Samedi 23 juin 2018 : Nouaillé-Maupertuis / Ligugé
Après un bon petit déjeuner offert par la municipalité nous partons en voiture sur Poitiers où nous visitons l’église Saint Hilaire. Nous déjeunons et nous rejoignons Nouaillé-Maupertuis.
Nous retrouvons Robby qui est parti de Candes le lundi 18 juin et qui a marché seul. Le départ de la marche est à 16h. Nous sommes une centaine environ.

Cela nous change des jours précédents. Nous rejoignons Ligugé où plus exactement l'étang de Smarves où ont lieu les festivités. Nous y dînons et assistons à un très beau spectacle pyrotechnique où l'histoire de saint Martin nous est contée




Encore une fois, grâce à saint Martin, nous avons partagé un joli bout de chemin